Activités et sports d’été

Julie Chartier post on février 10th, 2013

Bouger en été, c’est primordial! Après des mois d’hiver parfois un peu moins actifs, on se donne une seule mission cet été : faire du sport avec les petits. Voici 5 sports faciles à faire en famille!

 

Natation

Parfait pour… se rafraîchir d’abord et avant tout! En pleine canicule, petite pataugeoire, piscine creusée ou hors terre sont les favorites! Savoir nager est essentiel pour les petits. Votre piscine municipale doit offrir des cours certifiés par la Croix-Rouge; voilà une bonne façon de les initier à la natation. Sans vouloir en faire des maîtres nageurs, vous aurez l’esprit plus tranquille si vos enfants savent nager.

Recommandation : Apprendre à nager ne suffit pas pour éviter les accidents. Voyez à ce que tout soit en règle pour éviter que vos petits nageurs s’y aventurent sans votre surveillance. Pour une baignade sécuritaire, il faut connaître les principaux conseils de sécurité liés aux piscines résidentielles et avoir sous la main tout l’équipement nécessaire.

On peut aussi opter pour… Même si vous n’avez pas de piscine chez vous, vous pouvez visiter les parcs avec des jeux d’eau ou profiter des piscines publiques. Pas fan de la baignade, mais vos enfants en raffole? Optez pour les pataugeoires publiques (moins de deux pieds d’eau, bien souvent) ou encore achetez une petite piscine gonflable ou en plastique pour que vos enfants se rafraîchissent.

 

Soccer

Parfait pour… les enfants actifs! Le soccer est désormais LE sport estival par excellence pour les enfants au Québec. Il a surclassé le baseball. Rien qu’à se promener dans les rues entre 18h30 et 21h et vous croiserez un peu partout des enfants avec des protège-tibias et des chandails colorés s’activer à la poursuite d’un ballon noir et blanc. Le soccer permet aux enfants – autant les filles que les garçons – de développer leur esprit d’équipe, d’élaborer de petites stratégies, de développer leur endurance et leur coordination en plus de bouger énormément. Courir ainsi permet de canaliser leur énergie de façon positive et de dépenser leur trop-plein! Le soccer en bas âge est un excellent moyen de socialisation pour les petits qui découvriront des amis du quartier et aussi pour les parents qui s’installent tous autour du terrain pour encourager leurs enfants. Inscrire votre enfant au soccer pour tout l’été coûte  environ 75 $ (bas, chandail et ballon inclus) pour une saison d’environ 8 semaines. Les parties durent environ 1 heure et se tiennent 2 fois par semaine. Un bel investissement!soccer

Recommandation : Dès 4 ans, les enfants peuvent jouer au soccer. Dans certaines villes, on offre même du « pré-soccer » avec les petits de 3 ans. Les équipes sont parfois mixtes, parfois selon les sexes. Mais sachez qu’il est possible de faire certaines dérogations. Parce que les équipes sont déterminées selon les années de naissance (2004-2005), si votre enfant est né en février 2006, vous pouvez souvent l’inscrire quand même. Informez-vous!

On peut aussi opter pour… une formule moins contraignante et pratiquer le soccer 4 contre 4 en tout temps avec les copains du quartier.

 

Vélo

Parfait pour… les balades en famille. Premier été de bébé? Pas question de rester enfermé et ne pas s’activer. Pourquoi ne pas choisir une remorque appropriée ou un siège de vélo et partir pour des randonnées vivifiantes? Viendront vite le tour des tricycles et du vélo avec des petites roues. Il est toujours primordial de rafraîchir le mémoire des enfants sur les règles de la sécurité à bicyclette au début de la belle saison. Aussi, pour apprendre à votre enfant à faire du vélo à 2 roues seul, il faut beaucoup de patience. C’est un exercice qui exige, pour lui, de trouver son centre d’équilibre et d’avoir une bonne coordination; ce n’est pas rien! Ajustez le vélo à la taille de votre enfant. La selle ne doit pas être trop haute et il doit pouvoir toucher par terre du bout des pieds. Aussi, préférez les freins aux pédales pour le commencement et nul besoin d’avoir des vitesses. Allez pratiquer avec votre enfant (c’est-à-dire bien souvent courir derrière lui en l’encourageant!) dans un parc ou une cour d’école où il y a beaucoup d’espace libre et où votre enfant ne sera pas trop distrait.

Recommandation : Le casque, c’est pour tout le monde! Pour les petits bien sûr et pour les adultes en tout temps aussi! Même si on n’a pas été habitué à en porter, on donne l’exemple et on en met un! C’est une question de sécurité! Ni l’expérience ni l’âge importent aucunement quand survient un accident!

On peut aussi opter pour… le patin à roues alignées pour les enfants un peu plus vieux et avides de plaisir plus brut. Ainsi, on jumelle les intérêts de chacun pour tout de même faire une grande randonnée en famille.

À lire : Le Québec cyclable – le guide des pistes cyclables au Québec (Guide Ulysse contenant 167 cartes. 19,95 $ ISBN : 9782894648827) ou La Route Verte – la plus grande piste cyclable en Amérique du Nord.

 

La marche

Parfait pour… bouger n’importe où, n’importe quand! La marche est un sport adapté pour tous et qui peut être pratiqué en toutes saisons. Et pas besoin de partir bien loin de chez vous. Un parc pas loin? On va y faire un tour chaque soir. On fait un détour par le parc, on s’apporte un bon bouquin et le tour est joué. Toute la famille est contente et on a tous bougé! Saviez-vous qu’habiter près d’un espace vert est un bon incitatif à marcher? Et si cet été, vous essayiez de faire quelques courses à pied. Pourquoi pas? Une bonne habitude se prend rapidement!

Recommandation : Bien manger avant de partir en randonnée est important. Mais aussi, pour trouver des idées de collations à trimballer, on s’informe ici. Aussi, pour ne pas vous blesser et pour ne pas avoir mal au dos, pensez à bien vous chausser. Des sandales, c’est plus frais, mais pas très pratiques! Investissez dans des souliers de course confortable qui feront toute la différence!

On peut aussi opter pour… la randonnée pédestre. De nombreux parcs régionaux et centres de plein air vous offrent des sentiers bien organisés pour satisfaire vos envies! Changez d’endroits ou de circuits souvent pour maintenir votre intérêt. Faites-vous des itinéraires en famille et déterminez ensemble si vous voulez faire une randonnée sur une montagne ou autour d’une étendue d’eau. Vous pouvez y jumeler d’autres activités comme l’observation des oiseaux ou de la faune et faire un agréable pique-nique. Les enfants adorent!

À lire : Randonnée pédestre au Québec (Guide Ulysse comprenant 34 cartes, 2006. ISBN : 9782894647615, 24,95 $) et le site de la Fédération québécoise de la marche.

 

Arbre en arbre et Arbraska

Parfait pour… les « grimpeurs » en herbe! Vos enfants adorent les parcs pour grimper et s’accrocher un peu partout! Ils sont aventureux, braves et recherchent les émotions fortes? Amenez-les dans un centre d’Arbraska ou d’Arbre-en-arbre pour une aventure mémorable. Nouvelle activité de plein air, l’arbraska vous transporte jusqu’à la cime des arbres par des jeux ludiques. Ponts de singes, tyroliennes, ponts suspendus et plusieurs autres attractions et ateliers dans les arbres forment des parcours pleins de défis dans les arbres. Voilà des circuits d’émotions fortes où chacun démontrera ses forces, son savoir-faire, son agilité et son équilibre!

Recommandation : On se fie aux âges délimités pour chaque circuit. On ne vous laissera pas passer avec des enfants trop petits, car l’aventure pourrait être dangereuse. Mieux vaut s’informer avant de partir pour savoir si toute la famille pourra en profiter. Si vous avez des tout-petits, certains centres ont des parcs ou autres attractions adaptés à eux pendant que les plus grands se transforment en singes grimpeurs pour un après-midi. Aussi, on vous prête l’équipement sur place (harnais, mousqueton, casque, etc.).

On peut aussi opter pour… les rallyes GPS, la via ferrata, le géocaching, le rafting, l’escalade, etc. Les activités de plein air riches en émotions fortes ne manquent pas au Québec!

Informations : La forêt des aventures Arbraska (3 centres : Rawdon, Rigaud, Mont-Saint-Grégoire) et Parcs d’aventure Arbre en Arbre (9 centres : Cap-Chat, St-Pacôme, St-Félicien, Québec, Drummondville, Lac Mégantic, Mont-Laurier, Shawinigan, Mirabel)

 

Balles et ballons

Rien de mieux que de sortir les ballons et les balles pour amuser les petits l’été venu. Facile en plus! Avec un peu d’imagination, on peut inventer des dizaines de jeux simplement avec ce simple jouet! Faites provision d’une panoplie de ballons pour différents sports (basket-ball, football, soccer et ballon en caoutchouc qui rebondit bien) et vous voilà prêt pour des journées de plaisir.

•Ballon-chasseur

•Basketball

•Football

•Soccer

•Volley-ball

•Tennis

•« Safe » : On lance une balle de tennis sur un grand mur (d’une école par exemple) et on doit l’attraper sans l’échapper. Autrement, on doit aller toucher le mur et crier « Safe » pour ne pas être éliminé.

 

Saviez-vous que lancer et attraper un ballon est un excellent exercice de motricité pour les enfants? À chaque âge, les jeux avec le ballon aident l’enfant à développer non seulement sa motricité, mais aussi son équilibre et sa dextérité. Voyez l’évolution des habiletés de vos enfants au fils des saisons…

 

Les indémodables

Le baseball ou la balle molle : On se rassemble entre voisins et amis et on s’organise dans un parc sécuritaire une partie amicale le soir venu. Petits et grands peuvent se prêter au jeu et chacun y trouve son plaisir. Si vous avez assez de joueurs, vous pouvez mixer un parent et un enfant comme un seul joueur. Une manche, ce sont les adultes qui frappent, mais les petits qui courent. L’autre, c’est le contraire.

•La corde à danser : 1 $ bien investi au Dollarama pour des heures de plaisir. Instinctivement, vers 7 ans, les petites filles adorent sautiller sans relâche! Elles multiplient les prouesses en faisant tourner la corde dans le sens contraire ou encore en faisant quelques croisés. Soyez assurés que vous devrez aussi vous munir d’une longue corde et devenir une « tourneuse » de corde pour que votre enfant se pratique de cette façon aussi.

•La tag : Eh non! Ce jeu ne se démode pas! Et les variantes sont tout aussi nombreuses. Tag-glacé (on reste sans bouger tant qu’un autre joueur ne vient pas nous délivrer en nous touchant), tag-BBQ (on embrasse celui qu’on attrape), la tag-pont (pour délivrer l’autre on doit passer entre ses jambes qui font un pont), la tag-malade (une fois touché, on devient la tag, mais on doit courir en se tenant la partie du corps qui a été touchée), etc.

•Les billes : On s’en procure quelques poches au Dollarama pour des heures de plaisir… et d’échanges.

 

Par Julie Chartier

Source : www.mamanpourlavie.com

%d blogueurs aiment cette page :